bière

1. bière [ bjɛr ] n. f.
• 1429 « boisson »; néerl. bier
Boisson alcoolique fermentée, faite avec de l'orge germée et aromatisée avec des fleurs de houblon. Fabrication de la bière ( brasserie, 1. brasseur) . Levure de bière. Bière brune, blonde. Bière forte, double bière. Petite bière. Bière anglaise ( ale, pale-ale, 2. porter, stout) , belge ( faro, gueuze, lambic) , allemande. Bière d'Alsace, de Lorraine. Mauvaise bière. bibine. Verres à bière. bock, chope, demi. Bière sans alcool. Bière sans houblon. cervoise. Bière (à la) pression, en canettes. Verre de cette boisson. fam. 1. mousse. « on s'est envoyé une bière en trinquant » (Djian). Fig. et fam. C'est (ce n'est pas) de la petite bière : c'est (ce n'est pas) une bagatelle sans importance. bière 2. bière [ bjɛr ] n. f.
• 1080; frq. °bera « civière »
Caisse oblongue où l'on enferme un mort. cercueil. Mise en bière.

bière nom féminin (ancien bas francique bera, civière) Coffre de bois, de forme oblongue, où l'on enferme un mort ; cercueil. ● bière (citations) nom féminin (ancien bas francique bera, civière) Gérard Labrunie, dit Gérard de Nerval Paris 1808-Paris 1855 Aimez qui vous aima du berceau dans la bière. Les Chimères, Artémis bière (synonymes) nom féminin (ancien bas francique bera, civière) Coffre de bois, de forme oblongue, où l'on enferme un...
Synonymes :
bière nom féminin (moyen néerlandais bier) Boisson fermentée préparée à partir de céréales germées, principalement de l'orge, et de houblon. Consommation consistant en un verre ou en une bouteille de bière. ● bière (expressions) nom féminin (moyen néerlandais bier) Bière forte, double bière, petite bière, appellations indiquant l'importance de la quantité d'alcool développé dans la bière par la fermentation. Familier. Ce n'est pas de la petite bière, ce n'est pas rien.

bière
n. f.
d1./d Boisson alcoolisée produite par la fermentation du malt dans de l'eau. Les bières sont parfumées par des fleurs de houblon (bière blonde), du caramel (bière brune), des piments (bière âcre). Une chope de bière, une canette de bière.
Bière à la pression ou (Québec) bière en fût, tirée directement du tonneau grâce à la pression des gaz qu'elle dégage.
d2./d Boisson alcoolisée de fabrication artisanale, à base de céréales ou de fruits.
(Afr. subsah.) Bière de banane, d'éleusine. Bière de mil: Syn. de dolo, tchapalo. (V. vin.)
(Viêt-nam) Bière de riz: Syn. de alcool de jarre.
(Québec) Bière d'épinette: boisson fabriquée avec des rameaux ou de l'écorce d'épinette, ou aromatisée artificiellement.
————————
bière
n. f. Cercueil. La mise en bière a lieu au domicile du défunt.

I.
⇒BIÈRE1, subst. fém.
BRASSERIE. Boisson alcoolisée obtenue par la fermentation d'un moût fabriqué avec du houblon et/ou, le plus souvent, du malt d'orge :
1. Robine, ayant encore trois doigts de bière dans sa chope, se contenta d'allonger une poignée de main. Le couple ne revint plus.
ZOLA, Le Ventre de Paris, 1873, p. 848.
2. Dans l'Ouganda, le millet, qui constitue en d'autres régions l'aliment principal, n'est cultivé que pour la bière qu'on en tire, ...
R.-H. LOWIE, Manuel d'anthropol. culturelle, 1936, p. 47.
3. — Je boirais bien un autre demi, mais pas un panaché, un vrai demi de vraie bière.
R. QUENEAU, Zazie dans le métro, 1959, p. 67.
SYNT. Bière blonde, brune, mousseuse, à la pression; bière légère, petite bière; galopin, bock, demi, canette de bière; débit de bière; levure de bière.
PHARMACOPÉE. ,,Bière d'absinthe, antiscorbutique, de gingembre, d'iodure de fer`` (DESCHAMPS D'AVALLON, Compendium de pharm. pratique, 1868, p. 381); ,,bière laxative, de quinquina`` (DESCHAMPS D'AVALLON, Compendium de pharm. pratique, 1868, p. 382).
Loc. fam. fig. Ce n'est pas de la petite bière.
♦ [En parlant d'un obj.] ,,Ce n'est pas une bagatelle`` (HANSE 1949).
♦ [En parlant d'une pers.] Ce n'est pas le premier venu :
4. Là, se réunissait quotidiennement l'élite de ces jeunes gens qui se sont distingués depuis (...). Comme on le voit, ce n'était pas de la petite bière que l'on trouvait dans ce café des Mille et une Nuits.
VILLIERS DE L'ISLE-ADAM, Contes cruels, Les de Bienfilatre à de Banville, 1883, p. 9.
PRONONC. ET ORTH. — 1. Forme phon. :[] Enq. ://. 2. Forme graph. — Ac. 1835 indique s.v. bière (boisson) : ,,quelques-uns écrivent bierre``. DARBOIS 1830 donne comme homon. : ,,bière, n.f., boisson de ce nom`` et ,,bierre, n.f., cercueil; on écrit aussi bière``.
ÉTYMOL. ET HIST. — 1429 pot de bière (Lettre de rémission de Henri VI à un pêcheur, 25 mars dans Fr. mod., t. 23, p. 133).
Terme d'orig. germ. qui au XVe s. évinça cervoise, d'orig. gaul. Le mot nouveau correspondant à une techn. nouv. : la bière avec houblon (bière) tendait à supplanter la bière sans houblon (cervoise). Il est difficile d'établir si l'empr. a été fait au m.h.all. bier (LEXER30) ou au m.néerl. bier (VERDAM), les bières allemandes semblant alors fort connues (FEW t. 15, 1, p. 104) et la brasserie ainsi que les cultures de houblon étant fort développées au Moy. Âge en Flandre et dans les Pays-Bas (VALKH., p. 61, GESCH., p. 14); l'infl. néerl. paraît cependant prépondérante.
BBG. — BEHRENS D. 1923, p. 57. — DAUZAT (A.). Bière et brasserie, nouv. dat. Fr. mod. 1954, t. 22, p. 296. — DEGHILAGE (G.). Brasseur. Fr. mod. 1955, t. 23, pp. 133-134. — DUBOIS (M.). Termes de brasserie. Fr. mod. 1955, t. 23, p. 133. — GOTTSCH. Redens. 1930, p. 196, 232. — GOUG. Lang. pop. 1929, p. 173. — GOUG. Mots t. 1 1962, p. 45. — MAT. Louis-Philippe 1951, p. 93. — VALKH. 1931, pp. 61-83; p. 155; pp. 172-173.
II.
⇒BIÈRE2, subst. fém.
A.— Vieilli. ,,Large planche, brancard, civière destinée au transport des morts et des blessés`` (GUÉRIN 1892).
B.— Synon. de cercueil. Bière de pauvre, bière en plomb, mettre en bière :
1. Il découvrit une photographie de sa mère, toute jeune, seize ans peut-être, un petit visage rural, virginal et farouche. (...). Pour retrouver des traits pareils, aussi ronds, aussi lisses, il fallait se rappeler son visage d'avant la mise en bière et le terrifiant rajeunissement de la mort.
MALÈGUE, Augustin, t. 2, 1933, p. 372.
2. À cinq mètres de la boulangerie, de l'autre côté de la rue étroite, on mettait en bière les cadavres d'une maison éventrée, comme on le fait en ce moment dans chaque maison déchirée de Madrid.
MALRAUX, L'Espoir, 1937, p. 755.
SYNT. Bière de chêne, de sapin; clouer, fermer, porter, transporter la bière.
PRONONC. ET ORTH. — Cf. bière1.
ÉTYMOL. ET HIST. — a) XIe s. « brancard pour porter les morts » (RASCHI, Gloses, 109 dans LEVY Trésor, p. 39b); ca 1100 « brancard » (Roland, éd. Bédier, 1748) — fin XVe s., D'AUTON, Chron. dans GDF.; encore attesté dans les dial. de la moitié est de la France (FEW t. 15, 1, p. 93); b) fin XIIe s. « cercueil » (Girbert de Metz, p. 495 dans GDF. Compl.).
Empr. à l'a. b. frq. bëra « civière » (Horn dans Z. fr. Spr. Lit., t. 29, 2, p. 85; GAM. Rom.2 t. 1, p. 356), cf. all. Bahre « civière ». La civière — planche sur laquelle on portait le mort —, lui était fréquemment laissée comme couche; le même mot désigna par la suite le cercueil de bois, sépulture des gens simples, opposé au sarcophage, sépulture des plus fortunés (FEW t. 15, 1, p. 94).
STAT. — Bière1 et 2. Fréq. abs. littér. :1 141. Fréq. rel. littér. :XIXe s. : a) 1 191, b) 2 675; XXe s. : a) 1 788, b) 1 327.

1. bière [bjɛʀ] n. f.
ÉTYM. 1429; terme germanique, moy. haut all. ou moy. néerl. bier; a remplacé au XVe cervoise, désignant une boisson analogue, mais fabriquée sans houblon.
1 Boisson alcoolique fermentée, faite avec de l'orge germée (malt) et aromatisée avec des fleurs de houblon. || La fabrication de la bière ( Brasserie, brasseur, brassin) comporte quatre opérations principales. Maltage (mouillage, trempage, égermage, germination, malt, touraillage; germoir, touraille, pelleteur, dégreneur, concasseur), brassage ou saccharification (infusion, décoction, moût, drêche, vaguage; cuve, chaudière, reverdoir), houblonnage ou cuisson (chaudière, refroidisseur), fermentation (levure, mousse; mousser, rocher; bouillaison; guilloire).Levure de bière, destinée à la fabrication de la bière.
Bière brune, blonde, colorée, ambrée, rousse. || Bière forte, double bière, dont la fermentation a développé un taux alcoolique important. || Petite bière, faiblement alcoolisée. || Les bières allemandes, anglaises, belges. || Bière de mars, brassée en mars. || Bière de garde. || Bière d'Alsace, de Lorraine. || De la bière de Munich (de la Munich), de Dortmund. || Bière de Pilsen (de la Pilsen).Mauvaise bière. Bibine. Vx. || Pot de bière.Chope à bière. || Une chope de bière. || Verre à bière; verre de bière ( Baron, bock, demi, formidable, galopin). || Manger des bretzels, en buvant de la bière. || Il boit de la bière en mangeant. || Boire de la bière dans un café, un bar, une brasserie. || Bière à la pression, bière pression. || Bière en bouteilles. || Canette de bière. || Bière en boîtes. || Un demi de bière sans faux col, sans mousse. || Bière additionnée de limonade ( 1. Panacher, p. p. : panaché, fam. panache), de grenadine ( 2. Monaco; tango).Altérations de la bière : bière filante, plate, aigre.Recettes de cuisine à la bière.
1 Au rapport de Pline, la bière était appelée cervisia par les Gaulois. Les femmes se frottaient le visage avec la levure de cette boisson.
Chateaubriand, les Martyrs, XVIII, 246.
2 Quand Boubouroche et le monsieur furent attablés, au fond d'une brasserie où l'on buvait de la bière suisse, devant deux bocks qui ruisselaient de fraîcheur (…)
Courteline, Boubouroche, II, p. 37.
2.1 (…) une bière danoise à la mousse immaculée et comme onctueuse à l'œil (faite de bulles microscopiques, serrées, évoquant un peu l'aspect du blanc d'œuf bien battu ou d'une crème fouettée), une bière limpide, chaudement dorée, ambrée plus exactement, et de toute évidence fraîche à point (une fine buée tapisse les flancs déprimés du demi en forme de flûte, et en descendant vers la base des gouttelettes ont dessiné dans ce sablage gris clair trois ou quatre sillons luisants) : c'est ainsi que j'aime à boire la bière.
Jacques-Gérard Linze, la Fabulation, p. 67-68.
2.2 (…) je m'arrêtais en passant à la brasserie de l'avenue pour prendre, s'il y en avait, deux litres de petite bière.
Raymond Abellio, Ma dernière mémoire, t. I, p. 96.
Loc. (Ivresse de la bière). Avoir la bière (et adj.) : être… après avoir bu de la bière. || Il a la bière plutôt gaie et le vin triste.
3 (…) le docteur O'Grady, qui avait la bière sentimentale, chantait avec des larmes dans la voix, cette chanson de son pays.
A. Maurois, les Discours du Dr O'Grady, XVII, p. 192.
Variétés de bière (et boissons apparentées à la bière) propres à un pays. (Grande-Bretagne) Ale, porter, stout; (Belgique) faro, gueuze, lambic.
(Une, des bières). Verre, consommation de bière. || Garçon, une bière. Mousse (fam.). || Commander deux bières à la pression.
2 Par anal. (Boissons comparables à la bière). || Bière de riz. Saké. || Bière de gingembre. Ginger-beer (anglic.). || Bière d'épinette. || Bière sans alcool.En Afrique. || Bière de banane. || Bière de mil.
Pharm. Vx. || Bière d'absinthe, de gingembre, d'iodure de fer, de quinquina; bière antiscorbutique, laxative (Compendium de pharmacie, 1868, in T. L. F.).
3 (1790, in D. D. L.; de petite bière, ci-dessus cit. 2.2). Fam. C'est (ce n'est pas) de la petite bière : c'est (ce n'est pas) une bagatelle sans importance.
3.1 (…) leurs portraits (des Villeparisis), authentiques ou non, sous le flot grandissant desquels certains Guermantes et certains Condé qui ne sont pourtant pas de la petite bière, ont dû disparaître.
Proust, le Côté de Guermantes, Pl., t. II, p. 294.
Par métaphore du sens concret :
4 Tout lui semble petite bière, après les liqueurs fortes qu'il (l'auteur) a préparées lui-même ou fait distiller à son goût dans un laboratoire mercenaire.
G. Duhamel, Défense des lettres, I, IX, p. 69.
HOM. 2. Bière.
————————
2. bière [bjɛʀ] n. f.
ÉTYM. XIe, « brancard »; « cercueil », fin XIIe; francique bëra « civière ».
Vieilli ou littér. (les emplois libres sont gênés par l'homonymie avec 1. bière). Caisse oblongue où l'on enferme un mort. Cercueil. || Porter la bière au cimetière.
1 La bière est un séjour par trop mélancolique (…)
Molière, Sganarelle, 17.
2 À sa mort on le cloue dans une bière (…)
Rousseau, Émile, I.
3 (…) ce navire silencieux et vide, lui faisait l'effet d'une bière où il serait venu tout vivant s'ensevelir lui-même (…)
Loti, Mon frère Yves, LXXX, p. 187.
4 Vue du cinquième étage, la bière faisait peu d'impression, et le professeur n'arrivait pas à faire tenir les humanités dans ce coffret en bois blanc.
M. Aymé, Maison basse, p. 27.
Loc. (plus cour.). … En bière : dans la, dans une bière. || Mettre un cadavre en bière. → Sépulture, cit. 1.
HOM. 1. Bière.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Biere — Bière Pour les articles homonymes, voir Bière (homonymie). La bière est une boisson alcoolisée obtenue par fermentation, fabriquée à partir d’eau, de malt (céréale germée, très généralement de l orge, parfois du froment ou du seigle) et de… …   Wikipédia en Français

  • Bière — Basisdaten Staat: Schweiz Kanton …   Deutsch Wikipedia

  • bière — 1. (biê r . Quelques uns écrivent bierre, dit l Académie) s. f. Boisson fermentée faite avec le houblon et les graines céréales, particulièrement avec l orge. Bière de mars, bière brassée en mars. Double bière, bière forte, petite bière, ce sont… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • Bière (VD) — Bière (Vaud) Pour les articles homonymes, voir Bière (homonymie). Bière Une vue d ensemble de la commune serait la bienvenue Administration Pays …   Wikipédia en Français

  • Biere — Gemeinde Bördeland Koordinaten …   Deutsch Wikipedia

  • Bière — Saltar a navegación, búsqueda Bière Escudo …   Wikipedia Español

  • biere — Biere, f. penac. Signifie ores ce coffret de bois, large par un bout, et estroit par l autre, où l on enclot le corps d un trespassé pour estre porté et mis en terre. Capulum. Et ainsi est prins au Proverbe qui dit, Apres le sanglier le myere,… …   Thresor de la langue françoyse

  • Biere — can refer to several places:*Biere, Germany, a village in the district of Salzlandkreis in Saxony Anhalt in Germany *Bière, a town in the canton of Vaud in Switzerland …   Wikipedia

  • bière — |biére| s. m. Cerveja. • Plural: bières.   ‣ Etimologia: palavra francesa …   Dicionário da Língua Portuguesa

  • Biere — Biere, Dorf im preuß. Regbez. Magdeburg, Kreis Kalbe a. S., hat eine evang. Kirche, eine Zuckerfabrik, Braunkohlenbergbau und (1900) 2532 Einw …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • bière — BIÈRE: Il ne faut pas en boire, ça enrhume …   Dictionnaire des idées reçues

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.